Influenza aviaire : Le Pellerin, commune à risque particulier

Des analyses réalisées sur des oiseaux sauvages découverts morts sur des communes du littoral du département ont conduit le préfet, en lien avec la direction départementale de la protection des populations (DDPP), à prendre un arrêté définissant une zone de contrôle temporaire (ZCT).
Une grande partie des communes du département sont concernées par cet arrêté, dont Le Pellerin.

Cet arrêté n’interdit ni la chasse ni les mouvements de volailles, mais organise une surveillance hebdomadaire systématique dans les élevages de canards et dans les élevages de plein air. D’autres analyses sont prévues lors des mouvements entre élevages et vers l’abattoir.

L’objectif de ces mesures est une détection très précoce d’un éventuel passage de la faune sauvage vers les exploitations avicoles.

Pour rappel, au niveau national et sur arrêté ministériel, les départements situés dans les deux principaux couloirs migratoires traversant le territoire sont placés en risque élevé par rapport à l'IAHP depuis le 4 novembre 2021. Dans ce cadre, toutes les volailles (particuliers ou professionnels) doivent être mises à l'abri.

Par ailleurs, dans toutes les communes placées en zone réglementée (protection ou surveillance), les rassemblements de volailles et oiseaux (marchés, foires ou expositions) sont interdites, tout comme le lâcher des gibiers à plumes.

POUR RAPPEL...

► Vous êtes un particulier détenteur de basse-cour, pensez à déclarer vos volailles sur Mes démarches ;

En cas de découverte d'oiseaux morts :
   > sur la faune sauvage, contacter l'OFB : sd44@ofb.gouv.fr, 02 51 25 07 87
   > sur des élevages ou basses-cours, contacter la DDPP : ddpp-sv-spa@loire-atlantique.gouv.fr, 02 40 08 87 09

Les mesures de biosécurité à respecter dans les basses cours

Plus d'infos auprès de la Direction départementale de la protection des populations / Services Vétérinaires Santé et Protection Animales :

- à l'adresse ddpp-sv-spa@loire-atlantique.gouv.fr

- au 02 40 08 87 09

Ou auprès du ministère de l'agriculture et de l'alimentation

Suivez-nous : Facebook You Tube