Le dispositif Participation citoyenne

Mise en œuvre au Pellerin en décembre 2018, le dispositif « Participation citoyenne » vise à développer les solidarités de voisinage et à associer les habitants d’un quartier à leur propre sécurité pour lutter contre les atteintes aux biens, les cambriolages, mais aussi aider les forces de l’ordre dans leurs investigations.

Issu d’une circulaire de 2011 du ministère de l’intérieur, le dispositif «Participation citoyenne» a été pensé pour encourager la population à être attentive aux situations anormales, ceci afin d’aider les forces de l’ordre dans leurs investigations.

En quoi consiste ce dispositif ?

La Participation citoyenne est un dispositif partenarial, encadré, souple et évolutif de veille citoyenne, gratuit, contrôlé et encadré par la Gendarmerie, piloté par le Maire de la commune et dans lequel des habitants sont, sur la base du volontariat, acteurs de la sécurité de leur quartier.

Mis en place pour lutter contre les cambriolages, les vols et autres atteintes aux biens, il intervient en complément des actions de prévention de la délinquance déjà en place dans la commune et vise essentiellement à encourager les habitants à être attentifs à leur environnement et à ne pas hésiter à informer les forces de l'ordre de situations suspectes, en composant le 17 (urgences).

Un dispositif de veille et non de surveillance : L’idée ici n’est bien sûr surtout pas de surveiller l’activité de son voisin mais bien d’instaurer une vigilance bienveillante pour alerter les services de Gendarmerie de toute situation anormale pouvant laisser présager une potentielle infraction.

Consulter la délibération 2018-98 portant sur le protocole de mise en place de la participation citoyenne au Pellerin

Un référent par communauté

Acteurs essentiels du dispositif, des référents volontaires assurent, dans le cadre d’une charte des référents, le lien entre les résidents de leur communauté (10 à 30 habitations), la Gendarmerie et la Mairie.

Sur la base du volontariat, les habitants peuvent déposer leur candidature auprès de la Gendarmerie ou de la police municipale pour devenir référents. Ces derniers sont alors nommés par le Maire de la commune.

Des rencontres seront alors régulièrement organisées avec les forces de l’ordre pour procéder à des bilans.

Les élus

Suivez-nous : Facebook You Tube