4 > L'ancienne cure, la maison de l'étang, la corderie et le chantier Biré

► L’ancienne Cure

En 1725, l’occupant était Monsieur Antoine Biré, maître constructeur de navires à Nantes et au Pellerin.

En 1781, cette demeure devint un presbytère.

► Maison de l’Étang

En 1697, cette maison appartenait au notaire Maître Joyau, Sieur de l’Étang. Elle fut incendiée en 1793 par les troupes du Général Beysser. Au cours de ces combats, deux soldats furent noyés dans l’étang. Reconstruite après la Pacification, elle conservera le nom de Maison de l’ Étang.

► Le chantier Biré

En 1725, Antoine Biré habitait la maison de la Tourelle (ancien presbytère). Ce dernier était le plus important constructeur de navires du Pellerin.
À ce titre, on lui demanda d’établir un bail et un plan concernant la parcelle située entre sa maison et la Loire pour réaliser un port, nécessaire à l’arrivée des barques et bateaux, ainsi qu’à la construction et au lancement des navires.
Un endroit était prévu pour le délestage des bateaux à droite de sa maison.

► La Corderie

En 1876, la Maison Dubois était propriétaire de la Corderie. On y fabriquait des cordes pour les bateaux et les activités agricoles. Sur le mur d’environ 60 m de long, étaient scellées des cornières servant de support des roues, pour le déroulement des cordages, avant que ceux-ci ne soient mis dans un bain d’eau tiède.

Les élus

Suivez-nous : Facebook